Extrait de Satsang

Créer le monde
dans lequel vous voulez vivre

 

Guruji Sri Vast:

La Vie est tellement importante, vous n'êtes pas simplement en train d'essayer d'exister. Vous existez réellement à chaque instant. Avant tout, vous ne vous appartenez pas, c'est très important de comprendre cette Vérité. Vous appartenez à la Conscience. Vous en faites partie. Ce que vous êtes en train de penser et ce que vous êtes en train de faire, ensemble préparent la cuisine de cette Vie. Selon la manière dont nous évoluons, dont tout bouge, il y aura des changements sur la planète, que nous le voulions ou non. Que vous le vouliez ou non, l'humanité disparaitra à un moment donné. Il y aura de nouveaux êtres.

sastang from guruji sri vast about how to create the world you want to live in

 

D'une manière ou d'une autre, tout continue, tout change constamment. L'Existence entière évolue constamment, rien ne peut être permanent. Même notre système solaire va changer. Nous évoluons de la même manière que ce qui se passe sur la planète. Chaque individu fait partie de cette évolution.

 

Bouddha était nécessaire, Krishna était nécessaire, le Christ était nécessaire, Osho était nécessaire. On a eu besoin de chaque Maître pour transformer et pousser plus loin la compréhension de notre Existence. Chaque Maître apparu avant vous était nécessaire. Il avait un temps pour chaque Maitre. Il ne suffit pas qu'une personne lise di livres pour devenir un Maître. Non. La Conscience elle-même frappe comme un coup de tonnerre, un éclair. Le tonnerre éclate et frappe un arbre. Tous les arbres peuvent attendre cela: « Un jour, je serai moi aussi touché par la foudre ». Mais ce n'est pas le moment. La foudre se produit pour tant de raisons, et nous ne pouvons pas prévoir la façon dont cela va se passer et la direction qu'elle va prendre. La foudre et le tonnerre eux-mêmes sont une conscience. Car, il existe une sorte de processus interne qui produit et dirige la lumière dans cette direction. Il y a là une sorte de décision. Avez-vous déjà pensé à cela ?

 

Même les vagues ne naissent pas juste comme cela. Les vagues naissent, petites vagues ou grosses vagues qui s'écrasent comme ceci ou comme cela. Il y a une sorte de jeu là dedans. Lorsque vous frappez le ballon sur un terrain de foot, vous donnez un coup de pied et vous donnez une direction au jeu. Il y a un processus, il y a une intention, il y a un motif - il y a une sorte de jeu là. Chaque fois que les vagues arrivent quelque chose se produit, c'est un jeu. Vous ne pouvez pas dire de manière scientifique : « Il y avait une vague ». Non. Il y a quelque chose à l’intérieur de cela. Il y a une joie, il y a une expérience, il y a une expression de cette expérience à l’intérieur de cela. En tout. Donc, ne vous sous-estimez jamais. Vous êtes tous des Êtres merveilleux.

 

C'est très important d'être reconnaissant, car quoi que vous transformiez, vous permettez au processus d'évoluer encore plus loin. Pensez à une ville, pourquoi pas Zurich. Un millier de personnes apprécient vraiment la vie et sont profondément heureuses. Alors, l'air est différent dans cette ville, n'est-ce pas ? Lorsque vous allez dans certaines villes, l'air est différent. Car l'expérience n'a pas lieu seulement en vous, vous êtes infinis, vous êtes vastes. Vous êtes en pleine expansion. Ne vous réduisez jamais. Soyez reconnaissants et appréciez.

 

Quel que soit le monde dont vous rêvez, quel que soit le monde que vous espérez, mon Dieu, faites toujours un merveilleux vœu. Vous devez apprendre à rêver, rêver toujours à quelque chose de grand. Au lieu de vous plaindre de ce monde dont vous ne voulez pas faire partie, rêvez du monde dans lequel vous voulez vivre!

 

Il y a une guerre, il y a un problème, il y a une crise économique, tout va bien. Connaissez-vous une alternative ? Savez-vous que vous ne voulez pas ce monde ? Alors quel monde voulez-vous ? Rêvez-le ! Peignez-le, dessinez-le, c'est très important. Si vous voulez avoir un monde merveilleux, mon Dieu, parlez-en, rêvez-en, écrivez des poèmes, faites-en une chanson et peignez-le. Ne laissez passer aucune opportunité, ne ratez jamais une occasion. Au lieu de parler du monde dans lequel vous n'avez pas envie de vivre, parlez du monde dans lequel vous voulez vivre. Le monde est ainsi parce que nous avons perdu l'Art de Créer. Nous avons perdu l'Art de Rêver. Nous avons perdu l'Art d'Être dans no rêves.

 

A présent, tous nos rêves, toutes les images que nous voyons sont violentes. Tous les jouets sont violents, toutes les histoires sont violentes, tous les films sont violents, le journal est rempli de violence, ce que nous racontons, tout est violent. Faites autre chose. Sortez, libérez-vous de cette société orientée par la peur. La personne qui fait partie de cette société orientée par la peur, panique facilement. Car, cette personne ne sait pas comment elle va se débrouiller dans cette société. Il y a toujours une pression, il y a une panique : « Comment vais-je me débrouiller au milieu de tout cela ? » Donc, s'il vous plait, créez ! N'abandonnez jamais ! Vous êtes les architectes de votre monde. Au lieu de participer à une grande marche contre la guerre, faites une promenade pour voir des fleurs. Lorsque de plus en plus de gens voient la beauté de cette Vie, elle devient vivante. La beauté devient Réalité.

 

Allons-nous nous concentrer sur les choses pour lesquelles nous n'avons aucun intérêt ? La Vie est toujours ainsi. Vous allez au restaurant, vous dites : « Je ne veux rien de chaud, je ne veux rien de sucré, je ne veux rien d'aigre et rien avec du Chili », sans dire ce que vous voulez. Le serveur pourrait vous dire : « D'accord, mais dites-moi ce que vous voulez vraiment ? ». C'est pourquoi je vous dis, ne vous investissez jamais dans votre vie pour des choses qui ne vous intéressent pas. Investissez-vous dans des choses qui vous intéressent parce que vous créez cette Vie.

 

Vous n'êtes pas simples, ne vous sous-estimez jamais. Vous êtes tous occupés, chacun est occupé dans son petit drame, pensant que c'est la seule chose. La Vie est bien plus grande. Il y a beaucoup de choses à apprécier, beaucoup de choses à expérimenter, beaucoup de choses à célébrer. Mon Dieu, je ne suis même pas occupé à créer, je suis occupé à recevoir ce qui est déjà créé pour moi. Tout vous est donné. Soyez occupés à recevoir, occupés à apprécier, occupés à expérimenter ce qui vous est donné. A un moment donné, la totalité de ce que nous appelons Existence et Vous ne seront plus deux choses différentes. Vous ferez l'expérience de vous-même à chaque étape de cette Vie. Vous êtes beaucoup plus grand que ce que vous croyez être et que ce qu'est la Vie. Aucune Écriture, aucun livre, aucune éducation ne peuvent décrire cette Vie. La Vie a son propre jeu.